En utilisant notre site, vous consentez à ce que des cookies soient utilisés à des fins d’analyse et de pertinence.

Historique

A l'origine de l'événement, une œuvre caritative

 

Il était une fois le bal de l'X...

L’idée d'un événement polytechnicien voit le jour pour la première fois en 1830 : C’est pour honorer les conscrits de 1830 qu’un grand nombre de personnalités polytechniciennes décident d’organiser un grand banquet.

L’esprit de solidarité qui anime encore à ce jour notre communauté était né.

Officiellement fondée en 1865, la première association des anciens élèves porte le nom de « Société amicale de secours des anciens élèves de l’Ecole Polytechnique » (SAS) et est reconnue d’utilité publique par décret impérial du 22 septembre 1867. Son premier président est le mathématicien Michel Chasles (X1812), membre de l’Académie des Sciences. Dissoute par les Allemands pendant la Seconde guerre mondiale, elle opère clandestinement puis est rétablie en 1944.

Depuis l’origine, son but est de “venir en aide aux camarades malheureux et à leurs famille”, l'association prend ainsi le relais du bureau de bienfaisance de la Caisse des élèves, créé en 1806.

Elle édite, dès sa création, un annuaire de ses membres, donc limité aux polytechniciens à jour du versement de leur cotisation. Il sera étendu à tous les polytechniciens trente ans plus tard. 

En 1908, est créée une seconde association, la « Société des amis de l'École polytechnique » (SAX), avec pour objet de promouvoir « tout ce qui peut contribuer à la prospérité de l'école et à son maintien à la tête du haut enseignement scientifique ».

L’AX, Association des anciens élèves de l’Ecole polytechnique, voit le jour en 1945 en tant que superstructure de coordination de la SAS et de la SAX. Les trois institutions fusionnent en 1962.

Les objectifs de l’AX sont définis par ses statuts :

  • assurer la liaison entre les anciens élèves de toutes les promotions, et donc de tous les âges, développer entre eux l'amitié et la solidarité, venir en aide aux élèves et anciens élèves dans le besoin, ainsi qu'à leurs familles ;
  • représenter à l’extérieur la communauté polytechnicienne, notamment auprès des instances politiques et administratives, des médias, etc.
  • aider l’École à atteindre ses objectifs en matière de haut enseignement scientifique et, depuis quelques années, de développement vers l’international.

L’AX est aussi, depuis janvier 1948, l’éditeur de la revue mensuelle de la communauté et du réseau polytechnicien, La Jaune et la Rouge.

Parallèlement à ces activités, l’AX organise, conjointement avec les élèves, le Bal de l’X.

C’est en 1876 que Becquerel propose d’accroitre les ressources de la caisse de Secours en organisant des concerts, dont la coordination serait confiée à des anciens élèves de l’école.

Le premier concert a lieu le 18 février 1877. Suite au succès rencontré, le comité décide de reconduire l’événement et un deuxième concert voit le jour en 1878.

Devant la difficulté de s’assurer le concours d’artistes de renom, les caissiers de la promotion 1871 proposent de remplacer le concert par un Bal.

La première édition du Bal de l’X se déroule le 22 février 1879 dans les salons du Ministère de la Guerre. La réussite n’allant qu’en s’amplifiant, le Bal de l’X entre dans les traditions de l’école. Des prestigieux lieux accueillent les éditions suivantes : l’Hôtel Continental, le Palais du Quai d’Orsay, jusqu’à ce que le Bal s’installe de manière plus pérenne à l’Opéra Garnier. 

Après une année 2015, qui a marqué les 150 ans de notre association avec une édition exceptionnelle du Bal de l’X au château de Versailles, c’est avec un grand plaisir que nous avons renoué, en juin 2016, avec la tradition du Palais Garnier.